Déjà, j’aime le titre de cette anthologie : « Cinq mille mots serrés comme un petit café italien » ! Ce sont 13 opuscules pour fêter les deux ans de la collection (et le 100e numéro). Et comme dit Eric Lamiroy, l’éditeur de la collection : « Après leur lecture, ne soyez pas triste, il y en a une centaine d’autres ! »

Je retrouve mon texte « Des matins lumineux », mais aussi celui de Stefan Libersky, de Brice Depasse, d’Isabelle Wéry ou d’Adeline Dieudonné…

Disponible sur www.Lamiroy.be

Comme j’aime les signes, j’ouvre au hasard le volume et je lis la première phrase du texte de Cécile Hupin, intitulé « Pizza » : « Plus tu vieillis, moins tu as de chances que le jour qui commence soit le pire de ta vie, c’est mathématique ! » J’aime !

Bonne lecture, c’est le livre idéal pour ce mois d’août !

Publicités