Que vous dire du bonheur inédit que je vis en ce moment dans les représentations de Pierre et le Loup, ce classique pour enfants de Prokofiev  proposé par l’OPE (l’orchestre à la portée des enfants) ?

La jouissance d’être sur scène avec les musiciens tellement pro et amicaux de l’Orchestre philharmonique royal de Liège, avec Jean-Pierre Haeck, qui s’amuse à entrer dans mon jeu, complice et talentueux, avec toute une équipe au service de la qualité du spectacle… (son, lumière, mise en place, régie, etc. Nicolas, Robert, Satu, Hristina, Luc…)

Le plaisir d’être mis en scène par Bruno Coppens, que j’ai tant de fois présenté comme le successeur de Raymond Devos dans Le Jeu des Dictionnaires, et qui a bien compris comment me rendre le plus naturel possible dans ce rôle de grand-père narrateur…

L’étonnement d’être ainsi accueilli, à ce moment de ma vie, par les responsables des Jeunesses Musicales (Michel Schoonbroodt et Bérengère Cornez), de la Philharmonique de Liège (Daniel Weissmann), de tous les lieux où l’on joue ; étonnement et émotion de voir les traces magiques laissées par mes activités culturelles (et souriantes)… (Et ce n’est pas fini!)

Bien sûr, l’essentiel : le grand bonheur de voir, d’entendre les réactions des enfants et des parents. Nous retrouvons tous notre sensibilité de l’enfance et je suis sûr que l’histoire, la musique, les dessins, la mise en scène marqueront d’une façon heureuse le cours de leurs pensées…

Parfois ce conte musical ravive des émotions et de les partager avec ses propres petits-enfants, par exemple, les rend encore plus intenses (N’est-ce pas, Philippe G. ?)

Merci pour toutes vos réactions, écrites ou de vive voix, personnelles ou sur mes réseaux, sachez que vraiment je les savoure avec émotion.

Il me semble que les représentations du prochain WE sont «à bureaux fermés » (Sold-out ! Mdr) soit au Palace de Ath, samedi et au Théâtre royal de Namur, dimanche, à 16h. Mais on ne sait jamais ?

Quant à la représentation ce mercredi 25 octobre à 16 h dans la magnifique grande salle du Palais des Beaux-Arts de Charleroi, place du manège, je pense qu’il y a encore quelques bonnes places disponibles sur les 1800 que compte la salle. Il faut réserver au plus vite. Je vous donne le lien ci-dessous pour le faire en ligne.

https://www.jeunessesmusicales.be/charleroimetropole/ope/

Voici une photo prise par une spectatrice à Bruxelles :

Pierre et le Loup 21 oct 2017

Publicités