Comme promis, je vous propose de découvrir quelques réflexions extraites du Journal de Jules Renard, durant cet été. Nous sommes encore en 1890 et en 1891, cette fois je laisse l’indication des jours où la pensée a été transcrite par l’auteur. C’est tellement vrai !

Bonne lecture !

17 mars.

On place ses éloges comme on place de l’argent, pour qu’ils nous soient rendus avec les intérêts.

 
12 avril.

Qu’importe ce que je fais ! Demandez-moi ce que je pense.

 
21 juin.

C’est surtout au théâtre que chacun est responsable de ses actes.

 
28 juin.

On a vingt ans depuis quinze jusqu’à trente ans.

 
4 septembre.

La porcelaine cassée dure plus que la porcelaine intacte.*

 
24 septembre.

Nous ne connaissons pas l’Au-delà parce que cette ignorance est la condition sine qua non de notre vie à nous. De même la glace ne peut connaître le feu qu’à la condition de fondre, de s’évanouir.

 

1891
7 avril.

Le style, c’est l’oubli de tous les styles.

 
2 mai.

Acquiers le talent de dire sans bâiller : « C’est intéressant. »

 
3 août.

Si on reconnaît « mon style », c’est parce que je fais toujours la même chose, hélas !

porcelaine, journal 2

 

 

Publicités