Nous évoquions il y a peu, Armelle et moi, les nombreux souvenirs partagés (Je passerai dans une émission qui lui est consacrée le samedi 24 juin à 17h55 : « Mon plat préféré », que vous adorerez!), surtout ceux de Forts en Tête et de Bonnie and Clyde. Et pas seulement les fous rires !

Dans mes « Mémoires », je vous raconterai de long en large les aventures et parfois les mésaventures qui nous sont arrivées. L’une d’entre elles m’a rappelé une rencontre (mais en radio cette fois) avec la chanteuse québécoise Diane Dufresne. C’était la grande époque du Québec « libre » et du militantisme des francophones du Canada. Elle s’est présentée dans mon studio les seins nus. Je ne m’en suis pas aperçu tout de suite, car elle avait fait peindre sur sa poitrine un drapeau québecois bleu avec les fleurs de lys. Il a fallu que je me concentre durant l’interview… !

Alors que dans Bonnie and Clyde nous recevions toutes sortes d’artistes, certains soirs étaient plus spéciaux que d’autres… J’ai retrouvé une photo de 2012. J’y prends la pose entre trois superbes jeunes filles adeptes du Body Painting. Les moeurs évoluent et c’est encore plus fort que Diane !

dufresne

body paint jac 1 avril 07 2

Publicités