Comme je ne pourrai ajouter un texte sur ce blog avant la fin du mois d’août, voici une expression légendaire explicitée. Ainsi que quelques pistes pour passer un bon mois d’été !

L’été indien

Période de l’automne où la température est estivale.

La désignation de ce qu’en Europe on appelle « l’été de la Saint-Martin » vient du Canada anglophone : «Indian summer ». Les Indiens sont les Amérindiens. C’est chez St. John de Crèvecoeur, écrivain franco-américain, qu’on trouve en 1778 ces termes de « été indien ». Un siècle plus tard, Mistress Trollope note cependant dans « Mœurs domestiques des Américains » : « « L’été indien », me dit-on, est ainsi nommé parce qu’à l’époque de l’année où il arrive, les Indiens abandonnent leurs cantonnements en village, et avancent dans l’intérieur du pays pour se préparer à leur chasse d’hiver. Cette époque semble une ligne de séparation entre la chaleur de l’été et le froid de l’hiver, et la saison encore douce favorise ces migrations. La cause de cette chaleur est la combustion lente des feuilles et des autres matières végétales de leurs immenses forêts. »

Toutes ces expressions se retrouvent dans « Les 500 plus belles expressions de Monsieur Dictionnaire » Edition Racine. (Notons que nous enregistrons une nouvelle série de 100 capsules à la fin de l’été…)

http://www.racine.be/fr/les-500-plus-belles-expressions-de-monsieur-dictionnaire-1

Vous pouvez aussi vous plonger dans le roman policier qui se déroule dans la ville historique et touristique de Tournai :

http://new.lucpire.eu/2014/10/30/jacques-mercier-la-francisque-de-tournai/

Et participer à la promenade littéraire organisée par Guy Delhasse à Tournai (j’y serai !) le dimanche 29 août.

http://lesparlantes.blogspot.be/2015/06/lestival-des-parlantes.html?view=sidebar

lecture été

Advertisements