Un cabinet de curiosités était un lieu où s’entreposaient et s’exposaient des objets collectionnés, avec un certain goût pour l’hétéroclisme et l’inédit. C’est un peu ainsi que m’est apparue l’illustration de la chanson « Inventaire », sans doute un mélange de grenier et de cette sorte de cabinet disparu au 19e siècle.

On y trouve ce que Nara Noïan détaille et chante dans mon texte : des petits animaux achetés en voyage, une boîte à musique, un masque peut-être ensorcelé, une coquille d’escargot…

Et dans ce clip que nous avons tourné à StudioScène ce week-end, à Liège, sous l’inspiration artistique de Joël Vandenberghe et de Fabienne, vous verrez un peu de cet inventaire, comme dans un film. Ci-dessous, voici des photos prises lors du maquillage et Nara dans ce « grenier » !

« Inventaire », le premier titre qui sortira de l’album « Les regrets inutiles », fait référence à « Inventaire », un poème de Jacques Prévert (dans « Paroles », recueil qui reste pour Salvatore Adamo, par exemple, et moi-même un grand souvenir de la poésie découverte durant notre adolescence)

Dans « Inventaire », qui a l’air à première vue « anecdotique », on trouve le reflet du monde, de l’être humain, de son évolution et de l’univers : le monde minéral, végétal et animal. On trouve, entre autres, avec « L’escargot », ce que les artistes du Land Art ont reproduit : la spirale, mouvement de la création des étoiles, donc la nôtre. Mais c’est intériorisé, c’est comme une nappe souterraine avec des merveilles qu’on soupçonne, il n’est pas indispensable d’en avoir la compréhension, mais on comprend la profondeur…

Et j’adore que mon fils Stéphane ait eu la gentillesse de venir y improviser du sax de jazz, qui s’intègre avec merveille dans l’ambiance nostalgique mais pleine d’espérance. Je me réjouis évidemment de pouvoir bientôt vous faire entendre ça, sous forme de clip sur YouTube…

Clip 17 mai Liège AClip 17 mai Liège BClip 17 mai Liège C

Publicités