Pour faire une pause entre l’écriture de mes différents livres en cours et de divers articles, je « zappe » sur les nombreuses chaînes de télé. Je ne peux m’empêcher de prendre des notes. Comme ça, pour le plaisir et pour ne pas m’énerver sur les fautes, les erreurs, les tics à la mode…

Je partage mes dernières notations avec vous et je vous les recopie sans ordre et sans hiérarchie ! Car c’est dérisoire et important.

Il est des locutions, des expressions, des mots tellement répétés que cela en devient insupportable, même si cela se rapporte à la réalité, et que c’est parfois indispensable à rappeler.

Ainsi « en vigilance orange », « la feuille de route, « prendre ses responsabilités », « autour de la table », mais aussi « une coquette somme », « un cocktail détonant », « le parcours du combattant », « la situation chaotique », « sanctuariser », … sans compter ce « waouw » anglais qui a été définitivement adopté dans toutes les publicités !

Aujourd’hui le son « oe », qui devait se prononcer « oi », se dit en France « oé ». C’est « moéleux » et non plus « moileux » (pour la prononciation, puisque l’orthographe demeure « moelleux »)…

On entend toujours, mais sans doute est-ce le fait de l’ancienne génération : « Je ne suis pas Madame Soleil », « Je n’ai pas de baguette magique » et plus récemment « On n’est pas au pays des Bisounours »…

Sans compter, j’en ai déjà parlé, les « en termes de », « c’est vrai que » et les « hein » ! Et on peut ajouter aussi les fins de phrases des commentaires « off », où, une fois sur deux, on ne marque plus le point en descendant la voix, mais où le ton se situe entre les deux… (Mes professeurs de diction se retournent dans leurs tombes !) Vous « entendez » sûrement ce que je veux dire !

En regardant de temps à autre, la chaîne musicale « MelodyTV » qui propose d’anciennes variétés, j’apprécie Frédéric Zeitoun qui situe les chansons dans leur époque et leur contexte ; mais je m’aperçois que bien des chansons ou des chanteurs sont devenus insupportables (sauf, bien sûr, pour ceux et celles qui ont un bon souvenir mêlé au titre, les chansons sont dans nos mémoires émotionnelles).

Ainsi je ne peux plus voir et entendre (je répète, c’est très personnel) Pierre Bachelet, Véronique Samson, Jaïro, Georges Moustaki, Nicoletta et toute la génération de Téléphone, Aubert, Indochine…

Un détail encore : lors de la restransmission des débats du Parlement français le mercredi après-midi en direct, quel est ce ridicule lors d’une question posée au micro dans l’hémicycle de se regrouper vite autour de ce député. Pour se montrer à ses électeurs, à sa famille, pour faire nombre… Mais il y a toujours un plan large qui les montre ainsi resserrés ! Et surtout, il y a toujours dans l’heure de ce direct des plans de coupe rapprochés où on les voit distraits, rire entre eux, vérifier leurs sms, téléphoner, signer leur courrier … Mais bon, surtout ne pas s’énerver !

ADOPTION DES CONTRATS DE GÉNÉRATION À L'ASSEMBLÉE

Advertisements