Comment vous dire le bonheur que j’ai à partager des réflexions sur la langue française avec vous ! Je le faisais tous les jours sur l’antenne radio, encore souvent avec Philippe Geluck sur les écrans de télévision, dans mes livres également (« 500 expressions de Monsieur Dictionnaire » Ed.Racine) et de temps à autre (car je suis dans une certaine urgence de réaliser mes projets d’écriture…) sur scène, dans une bibliothèque, dans un lieu adéquat pour l’écoute.

La jolie Soo Yang m’a si bien expliqué les buts de l’Alliance Française qu’elle m’a convaincu de venir dans la section liégeoise hier soir pour évoquer l’origine insolite de certaines expressions de notre langue ; et son Président, William Ancion, se mit de la partie…

Le cadre était splendide : le Théâtre de Liège, place du XX août, tout juste rénové et la salle, dite « de la grande main », car le public y est placé comme dans la paume d’une grande main. Ce qui permet de voir et d’entendre de partout ! Bravo à l’architecte !

Comme il n’y avait pas de réservation, seulement des mails, des tweets, et grâce à Soo Yang des articles dans la presse et à la radio (merci aux journalistes), il est impossible de savoir si la salle comptera dix personnes ou plus. Vous étiez, malgré la pluie fine en début de soirée, des centaines ! Même si c’est aléatoire (le temps, les autres activités en ville, etc.), cela met toujours du baume au coeur.

Nous sommes donc partis dans ma parole en spirale : j’essaie de garder le fil rouge (l’origine des expressions), mais j’adore les apartés, les parenthèses qui me permettent de vous dévoiler les coulisses de la télévision, celle de ma vie personnelle parfois, etc. C’est presque une conversation entre amis ! On passe de l’explication de « Faire ripaille » ou de « On n’est pas sortis de l’auberge » aux fous rires de mes derniers rêves et aux délires de Dimanche Musique !

On avait prévu quelques questions/réponses, et je n’ai eu que des commentaires heureux sur l’heure et demie passée ensemble ! Merci à tous et à toutes. (Cela permet aussi à chaque fois de mettre une personne vivante sur les amis FaceBook ou Instagram… )

Je suis rentré heureux de vivre et durant tout le trajet entre Liège et Bruxelles, je repensais aux sourires, aux phrases, aux souvenirs… en écoutant un opéra découvert par hasard sur une chaîne de musique classique ! Le bonheur !150223 AFL Mercier 05

150223 AFL Mercier 01

Publicités