Comment traduire cette joie communicative que procure le jazz ? Ceux et celles qui ont déjà vécu la fin de la soirée savent de quoi je parle : le sourire est partagé, omniprésent…
Même et surtout après avoir suivi l’histoire et les anecdotes de l’histoire, qui est diverse dans ses émotions…
Heureux, oui, c’est ça, on est heureux, les artistes, le public, l’équipe, tout le monde se sent bien !

Je sais -et c’est un sentiment rare quand on fait un spectacle!- que pour toutes les dates de Liège nous sommes complets ! Mais peut-être qu’en insistant et en vous présentant à la Boîte installée tout au fond à gauche de la place des Guillemins, en face de la gare, vous aurez la chance d’y entrer ?

Sinon après deux villes en Flandre, nous nous installons place de l’Harmonie à Verviers dès le 22 janvier et pour deux semaines. Voir http://www.07.be
Par les temps qui courent, la joie du jazz nous fait un bien fou !
(Je dirais même que si vous n’y connaissez rien, vous êtes deux fois plus heureux de cette découverte de la Boîte de Jazz !)

20131130-121859.jpg

Publicités