Bien volontiers, je relaie ce message que m’envoie mon fils ainé, architecte et enthousiaste !

Bruxelles : région embouteillée   On ne peut que constater que Bruxelles reste à la traîne comparée aux autres grandes métropoles. À Paris, la place de la République fait l’objet d’un réaménagement ambitieux, offrant un meilleur partage de l’espace public entre piétons, automobilistes et mobilité douce. Et même Times Square à New-York a subi un sérieux lifting ces dernières années, avec un élargissement de l’espace piétonnier.
A Bruxelles, rien de tout cela. Selon l’étude INRIX, Bruxelles fait partie des métropoles les plus embouteillées au monde, devant Paris et Londres. Il est sûrement possible de faire beaucoup mieux que cela. Le message exprimé est celui d’un désir d’une ville vivable, avec un air plus respirable pour nous et nos enfants. Aujourd’hui, 18% de la superficie de la Région Bruxelloise est constituée d’infrastructures routières. Plus de 70% d’une rue traditionnelle bruxelloise est destinée à la circulation routière. L’ère du « tout à la voiture » touche pourtant à sa fin. Les grandes villes européennes l’ont compris ! Pourquoi pas Bruxelles ?
La place de la Bourse et le Blvd Anspach ne sont qu’un symbole
Le boulevard Anspach et la place de la Bourse ne sont qu’un symbole des politiques publiques défaillantes en matière de mobilité et d’espace public à Bruxelles. En dehors du centre ville, il y a également un grand besoin de davantage de lieux publics sûrs et conviviaux. Chaque citoyen, qu’il vive à Schaerbeek, à Jette ou à Ixelles, doit aussi pouvoir vivre dans un environnement plus sain, avec des transports collectifs adaptés, ainsi que des espaces publics sûrs et verts. Cela profitera tant aux habitants qu’aux commerçants ou aux touristes dans notre région.
Que s’est-il passé depuis l’an dernier ? Après le pique-nique de juin 2012 la Ville de Bruxelles a finalement dépoussiéré son vieux projet initié en 2004 visant la « piétonnisation » entre De Brouckère et la rue des pierres, les travaux ont été enfin avalisés par la majorité, qui a récemment annoncé que ceux-ci « commenceraient en 2015 ».
Mais au-delà des effets d’annonce, aucun acte concret n’a malheureusement été posé par les autorités.
Nous attendons de la Ville de Bruxelles dans ce dossier symbolique un engagement, et pas seulement des promesses. Si la Ville est sincèrement engagée en faveur d’une politique visionnaire, qu’elle pose la première pierre ! Cela peut passer par un début d’aménagement plus convivial des boulevards du centre, dès cet été. Et puisque la circulation a été supprimée tous les dimanches midi l’été dernier, pourquoi ne pas continuer sur cette lancée ? Nous voulons un aménagement progressif du nouveau piétonnier, par lequel les premières phases concrètes pourraient être rapidement mises en œuvre, avec une fermeture à la circulation de plus en plus significative, et pas seulement à l’heure du pique-nique.
Pour soutenir ensemble une ville plus vivable, rejoignez-nous le 9 juin prochain place de la Bourse, et montrons à quoi peut ressembler une Bruxelles citoyenne, partagée par tous, dans la bonne humeur et dans un air plus sain.
L’event « *Pic Nic @Beurs/Bourse 2013 12u/H* » a été installé sur Facebook le vendredi 3 mai. Plus de 1.200 personnes ont déjà marqué leur intention de venir :
!cid_53247B05-EEFD-48E3-987C-79FCE5C638EA@home
Advertisements