Oh, le vacarme de l’actualité ! Les « estimations », les « déclarations », les « imprécations », les « machinations », les « conjurations », les « manipulations », mais aussi les « ambitions », les « désertions », les « confusions »… Loin de tout cela, voilà que dans le bois de Halle, comme tous les ans, fleurissent les magnifiques (et protégées) jacinthes bleues. Plusieurs personnes proches et que j’apprécie m’ont fait parvenir tout simplement des photos de leur promenade et de leur bonheur. Il n’y a pas grand-chose à ajouter : une grande respiration qui nous met en accord avec la nature, qui calme et efface les mots inutiles, répétés, criés, qui ne sont que le reflet des ambitions humaines ; un grand apaisement de l’âme, une sérénité, que l’on est étonné de sentir revenir aussi vite en soi ; une envie de remettre de l’ordre, de redonner une hiérarchie cohérente des événements de la vie… et donc de se libérer un moment de ce que les anglo-saxons nomment le phénomène « FOMO » (The Fear Of Missing Out), la peur de rater quelque chose, la frustration de ne pas participer ! Il faut s’en détacher… et la vision des jacinthes y aide de manière tellement douce ! (Les jacinthes, vous l’aurez compris, ce n’est qu’un exemple pris dans ma réalité d’aujourd’hui, mais l’on peut transposer à bien d’autres choses…)

Publicités