Rien à faire, je ne parviens pas à effacer cette séquence d’un JT de la semaine, ou peut-être de la semaine dernière, au cours de laquelle on voyait notre ministre de la Défense, Pieter De Crem, (Minister van Landsverdediging en burgemeester van Aalter (CD&V)…) s’expliquer devant nos représentants élus. Ce qui me frappait, c’est qu’il le faisait les deux mains en poche… avec une familiarité, une désinvolture, disons une grossièreté et un manque de civilité qui m’ont vraiment choqué. C’est deux fois rien, soit ! Ce n’est pas pire que les injures qui volent bas entre les candidats à la présidentielle française et qui sont glissées entre les « régaliens », les « fondamentaux » ou les « vraies questions » ! Mais je me demande si cela n’a pas d’incidence sur tout le reste : les incivilités, comme on dit pudiquement, les déprédations, les tags, les déchets jetés dans la rue… (Rudy Demotte me racontait l’autre jour qu’il avait dans sa bonne ville de Tournai ramassé une canette jetée sur le trottoir par un passant indélicat et l’avait sous ses yeux mise dans une poubelle publique… ça c’est du bon exemple, non ?) Bon, à présent que j’ai écrit ce que j’avais sur le coeur depuis ce Journal Télévisé, j’espère que l’image s’envolera vite… J’aime cette réflexion de Lao-Tseu : « La façade d’une maison n’appartient pas au propriétaire mais à celui qui la regarde »Bon week-end de Pâques !

Harmonieux ?

Publicités