Quel bonheur de dialoguer avec vous ! Bonheur supplémentaire de la faire de vive voix, comme c’est le cas lors des conférences (comme celle sur les « Belgicismes » ce mardi ou celle de « Monsieur Dictionnaire » le 27 janvier à Chapelle-lez-Herlaimont – 064/431.335), mais aussi sur l’antenne de Vivacité comme m’en donne l’occasion de temps à autre Sylvie Honorez. Lundi c’était la première pour elle d’un horaire allongé de vacances (de 13 à 15h30) et nous avions choisi d’évoquer les dictons, les traditions et les mots de Noël, des fêtes, des étrennes, etc. Votre intérêt pour la langue, reflet de notre culture, de notre enfance, de notre milieu familial, etc. est évident. Certains mots nous ramènent des années en arrière. Et les fééries des fêtes dans la rue, en famille, ne peuvent que faire revivre des souvenirs qui font briller nos yeux. Ces traditions, on essaie de les faire vivre aussi à nos enfants et nos petits-enfants. Magique ! Quelques mots des explications données sur l’antenne de « La vie du bon côté » (génial titre de l’émission de Sylvie) : La bûche de Noël entre dans la tradition en 1694 et l’arbre de Noël en 1845. « Croire au père Noël », dans le sens d’être naïf ne date que de 1949 ! En Belgique, on « récripoque les voeux », c’est un belgicisme ! On dit ailleurs qu’on adresse également  nos meilleurs voeux. On peut sabler ou sabrer le champagne, dans le sens d’ouvrir une bouteille pour partager ! Le mot « joujou » (par exemple dans la chanson de Tino Rossi) vient de « jojo » et du mot latin « jocari », s’amuser ! Faire bonne chère, s’écrit ainsi et non pas avec « chair », car c’était au départ « cara », le visage, faire beau visage ! Et puis, recueilli dans le livre sur les dictons du temps de Jules Metz, inoubliable Monsieur Météo : « Décembre de froid trop chiche / Ne fait pas le paysan riche ! » Bon reste ! comme on dit à Mouscron !

Photo prise durant l'émission ! Sylvie est charmante !

Advertisements