Il y a des jours ainsi, qui vous semblent un peu « extra – ordinaires » ! Hier, par exemple : Non seulement pour cet accord qui semble enfin redonner du mouvement au pays, non seulement parce qu’il faisait beau – comme il peut le faire en automne avec la douceur, le chatoiement des arbres – non seulement parce que j’ai beaucoup ri (et c’est un bonheur !) en direct dans « On n’est pas rentré » avec Olivier Monssens, Raoul Reyers, Frédéric Dubus et Walter (en ce moment au théâtre de la Toison d’Or), non seulement parce que j’ai eu au téléphone tant de personnes aimables, gentilles, me proposant des projets, mais aussi parce que suite à un coup de fil de Rudy Demotte, (comme moi de Wallonie picarde !), je me suis retrouvé – littéralement du jour au lendemain – dans le rôle de maître de cérémonie pour la toute première remise des « Mérites wallons » à l’Elysette à Namur ! (Un rôle facile puisque le texte pour chaque personne méritante de la Wallonie était écrit et que je me suis servi, comme toujours dans ce cas-là, de mon Ipad !) Un moment historique à n’en pas douter ! Et pourtant la solennité du moment, tant de personnalités importantes rassemblées, la presse en nombre, n’occultaient pas ce côté chaleureux, intimiste presque, souriant qui fait une des caractéristiques de notre région ! Vous avez pu lire par ailleurs la liste des commandeurs, chevaliers, etc. de ce mérite wallon (de Justine Henin à Hervé Hasquin en passant par les Frères Dardenne, Lise Thiry, Armel Job, Georges Vercheval, Jean Louvet, etc. – sans oublier des jeunes entrepreneurs, l’économie (GSK… que j’ai tenté de dire en anglais !), la finance, les héros aussi dans les tragédies que nous avons connues) et la présence des ministres du gouvernement sur place ajoutait à l’importance du moment : Jean-Marc Nollet (décidément grand !), André Antoine, Philippe Marcourt, Benoît Lutgen (il m’a fait rire en me disant qu’il avait loué son chien pour sa récente investiture !), Eliane Tillieux, Philippe Henry (j’ai croisé aussi Paul Furlan, qui a l’air d’être mon petit-fils !)… Quand je parlais d’ambiance à la fois sérieuse et sympathique, je pensais aussi à l’entourage du Ministre-Président, chef de cabinet, com, assistante, etc. Pour preuve cette photo prise derrière le bureau du Président « Si j’étais président… » ! Avouez que ça impressionne, sous le Magritte ! Une bien belle journée !

Si j'étais président...

Publicités