Non seulement, les informations nous parviennent de plus en plus vite, mais elles doivent aussi gagner en intensité dans cette course aux nouvelles ! Cela doit vous avoir frappés comme moi : tous ces termes de plus en plus forts que les médias, les politiques utilisent. Le moindre ralentissement sur le Ring de Bruxelles devient le « chaos » ! Chaque moment de la longue saga politique de notre pays devient « crucial » ! Tout est catastrophique, dramatique, tragique… et pour tout dire « infernal », comme l’adjectif accolé à notre ancienne « semaine » en radio ! Ces jours-ci c’est « le coup de tonnerre » qui, peut-être à la faveur des orages de début d’été, revient en force. On aurait pu aussi utiliser l’expression « coup de théâtre » qui convient mieux pour certaines de ces situations, mais le théâtre joue sur l’apparence, le mensonge en quelque sorte et je crains qu’à l’époque des « c’est clair que… », « Clairement nous voyons… », ce sont des mots qu’on évite parmi les hommes de pouvoir. Ce qui est frappant aussi, depuis quelques semaines, voire quelques jours, c’est le remplacement d’un « événement grave » par un autre, en quelques heures… (Et dès lors, certaines péripéties deviennent très secondaires : la remise du rapport d’Elio Di Rupo au Roi a été relégué dans les pages intérieures des journaux ; ce ne doit pas être vécu facilement !) Reprenons l’ordre des « coups de tonnerre » de ces derniers jours pour la France surtout : Martine Aubry se déclare candidate, peu après l’événement est mis en retrait par l’annonce de la nomination de Christine Lagarde au FMI, annonce elle-même bousculée par la libération des otages journalistes français, cette libération même est mise en veilleuse par l’affaire DSK et une autre libération (sur parole, cette fois !). A ce stade-là d’ailleurs, on peut sourire de l’expression d’une libération sur parole, de l’honneur, etc. alors que ce sont tout de même des milieux, des sphères, où on a moins de foi et de loi; ou en tout cas, la foi et la loi sont d’une autre nature ! Enfin, il y a ce mariage princier qui peine à prendre le dessus à Monaco. Il vient si peu de temps après celui de Kate; il est déjà entaché d’une dispute récente; il se déroule en même temps que la finale féminine à Wimbledon… Il y a des jours ainsi où je me dis que fermer les ordis, couper radio et télévision, ne pas emporter son iPhone ni son iPad (où Belgacom me proposera bientôt la télévision) est vraiment le choix à faire, soit pour aller se balader en forêt ! Et si un orage réel (de la nature) se déchaîne, il reste tant de bons livres à parcourir… Ecrits par des artistes et comme dit Nietzsche dans « La volonté de puissance » : « Tout art possède un effet tonique, augmente la force, allume la joie ! »

Publicités