Franchement, je n’aurais pas pensé lire autant de réactions pour la fin du Jeu des Dictionnaires; et encore moins qu’elles me soient adressées de cette manière ! Comme je l’ai lu dans la presse, je suis en effet « philosophe » pour les choses de la vie : elles se vivent, elles passent et les regrets ne servent à rien. Je souligne aussi l’intérêt des journalistes que j’ai eus au téléphone; cela fait chaud au coeur. Je serai d’ailleurs en « chat » direct lundi à midi sur le site du Soir, si cela vous dit ! Mais évidemment la quantité incroyable de messages, de réactions (sur FB, Twitter et ici où le billet de hier a battu le record de visites) m’ont ému, en ramenant avec eux les souvenirs, les images, les sons, tout un pan de ma vie professionnelle, et visiblement vous l’avez partagée avec bonheur. Toujours ce sentiment d’avoir été utile à quelque chose : rendre la vie quotidienne moins morose, être optimiste ! Je suis en pensée avec mes camarades (comme on dit à la rtbf) de l’équipe actuelle, qui ont ou n’ont pas vu venir, et sans doute pas de cette façon, la fin de l’aventure ! Il ne faut jamais oublier que chaque arrêt d’une chose dévoile une suite qu’on ne soupçonnait pas et qui peut être tout aussi exaltante et enrichissante. (Pour ma part, je l’ai vécu avec la scène et Monsieur Dictionnaire (qui continuera de plus belle, et qui vit entre autres sur l’app Le Chat – iphone, ipad, etc) et avec la plongée plus intéressante encore dans l’écriture. Bref, c’est en effet un merci plein d’émotion que j’adresse à tous ceux, à toutes celles, qui ont accompagné ce pan d’histoire radiophonique (et un peu télévisée aussi, pour ceux qui s’en souviennent). Ci-dessous un dessin d’un fan sur un blog ! Merci aussi !

Publicités