Hier soir, je me suis donc rendu à Chiny, Florenville, en Gaume pour la dernière conférence de cette saison. Depuis longtemps, je sais qu’il ne faut pas parler d’Ardenne et je me suis rendu compte que cette « différence » était encore bien vivace chez les Gaumais; fiers aussi de leur micro-climat bien réel ! Il faisait beau, j’avais évité les encombrements du Ring de Bruxelles, je réécoutais l’album sublime de mon fils Stéphane « Walkin’ the Soul Map » et finalement, bien à l’heure du rendez-vous, me suis arrêté quelques minutes au bord de la forêt (voir la photo ci-dessous), un moment de bonheur absolu, où sont remontés des souvenirs de vacances d’enfance, de camps scouts, de traversées à la boussole… L’accueil du Centre Culturel du Beau-Canton fut génial : Tout était là, du sourire de Jacqueline et de son mari, des gentillesses vis-à-vis de mon passé dites par Sébastien Wilkin, le directeur, au professionnalisme de Jean-Luc, le régisseur. Malgré une « autre » soirée à quelques kilomètres de là, la salle était remplie et mieux elle fut très chaleureuse ! Je le répète souvent, mais la présence réelle, vivante et réactive du vrai public me touche d’autant plus fort que je l’ai rarement eue durant mes années de radio et de télévision ! Et donc, me voilà embarqué pour une heure trente d’anecdotes sur la sensualité du chocolat, les qualités du chocolat belge, les mots du chocolat, la dégustation du chocolat (avec les chocolats d’Edouard, avec les pralines de François Deremiens…). Personne ne semblait vouloir partir et nous avons continué encore la conversation à bâtons (de chocolat) rompus… On se présentait, on s’échangeait des souvenirs, on évoquait des boutiques, mais aussi des émissions, des livres, les projets et même face book, ce blog et mon site … Au moment de reprendre ma voiture, quelqu’un me dit de me méfier des sangliers si je traverse la forêt, ce que mon GPS me conseillait de faire ! J’ai donc roulé jusqu’à la 411 prudemment et j’ai eu raison ! En effet, tout-à-coup dans les phares de la voiture… un magnifique sanglier ! Gris, traversant la route en trottinant, le regard allumé par les phares, un superbe animal ! (C’était le nom de ma patrouille scoute) Et puis, comme si ce n’était pas assez, plus loin un renard cette fois ! Bref, un soir en Gaume dont les images heureuses flottent pour longtemps dans ma mémoire ! Et vite la rentrée et d’autres occasions de vous croiser au hasard des conférences et des spectacles…

Photo prise ce 8 avril, peu avant Chiny en Gaume ! La beauté...

 

 

Publicités