C’est moins énervé que je lis les commentaires de la presse ce matin. Hier, je trouvais que la réplique de BdW par rapport aux francophones qui pourraient rire de leurs dissensions flandro-flamandes et les ridiculiser ne volait vraiment pas haut par rapport à ce qui se passe dans la vie réelle ! Ce matin, je lis d’autres déclarations du parti nationaliste flamand, telles celle-ci : « Le test local (des élections) est attendu avec impatience par la N-VA qui rêve de s’emparer de plusieurs grandes villes flamandes. C’est “the next big show”, s’enflamme un responsable nationaliste flamand. Le président De Wever lorgne la maison communale d’Anvers, Siegfried Bracke aimerait renverser le SP.A et les libéraux à Gand ».  Les masques continuent à tomber, ou plutôt de temps en temps, les extrémistes l’enlèvent le temps d’un coup de sang ! Tout ça donc pour ça ! Leur ambition est tout bêtement ça ! Plus de grandes envolées, de grandes idées, dont on aurait bien besoin; non, finalement le jeu politique serait « être élu » et « rester élu »… Vous allez me dire que je découvre naïvement ça après tant d’années. Je ne le découvre pas, mais en optimiste, je pense parfois (en effaçant les traces négatives du passé) que certains croient encore en leur mission, en leur vocation et vont nous entraîner vers une meilleure « civilisation », un mieux-être, une vraie solidarité … Force est de constater que beaucoup, après des discours creux ou des paroles assez générales pour obtenir un consensus, (ou même après avoir réveillé l’égoïsme, le nationalisme, le repli sur soi) ils retombent dans leur propre et unique intérêt ! C’est humain, vous allez me dire. A condition de penser que le terme « humain » signifie : être rempli de faiblesses ? Un homme vrai, humain, devrait pour moi être rempli, animé d’une telle force de conviction qu’il pourrait changer le monde ! Dites-moi que ça existe ?

Une sculpture de l'artiste mouscronnois Jean Loridan : masque !

 

Publicités