Comme tout le monde, il m’arrive de « pester » (comme on disait) face aux émissions de télé (mais je rejoins en cela la génération précédente, qui fit de même), parce que cela change et pas toujours dans le bon sens, parce que la désinvolture a pris la place du « sacré » de cet outil de communication (Un nouveau véhicule de média fait toujours cet effet : radio, ciné, télé et à présent le net… Mais notons au passage que chacun reprend une autre place et que le livre, par exemple, se maintient à travers tout, en attendant l’éventuelle confirmation des e-books), bref… parce que ce n’est plus comme on voyait, comme on sentait, comme on était. C’est la vie qui passe ! C’est la vie et tous ses acteurs humains qui avancent inexorablement ! On a fait de même ! (Quand je pense qu’un régisseur en chef à mes débuts en radio (RTB, encore monopole d’Etat) m’a enguirlandé parce que je souriais sur antenne !) Rien que de très naturel dans tout cela ! C’est la juste évolution des choses et du monde ! Mais il m’arrive aussi de m’émerveiller devant la relève (et je ne citerai pas tout le monde, même si je pense aux Elodie, Joëlle, Sophie,  – Isa, en radio – etc.) Je ne prendrai que deux exemples très récents pour ne pas faire de jalouses (car il s’agit de deux jeunes femmes). Tout d’abord, chez nous, j’adore la manière de présenter (sérieuse et souriante, rapide et claire, naturelle et charismatique) de la belle Sandrine Scourneau (chroniqueuse par ailleurs dans Sans Chichis) qui présente depuis peu « No Limit », un magazine quotidien de 25 minutes sur les tendances du net, sur la Deux ! Elle est en parfaite adéquation avec le propos ! Ailleurs, une mention spéciale à la rayonnante et belle Alessandra Sublet ! Elle présente à 19h00  sur France 5 « C’à vous », un magazine d’une petite heure, où elle est d’une aisance rare. Belle, elle rit, elle sourit, elle interpelle sans complexe et n’alourdit pas de défauts parisiens (elle vient de Lyon, c’est la raison sans doute !). Voilà deux exemples parmi d’autres qui font que je souris en me disant (comme dans « Testament.be » que vous allez bientôt voir sur antenne): « La vie continue, perdure, rien n’aura été inutile et vive la nouvelle génération ».

Sandrine Scourneau, révélation

Publicités